Semaine de la Presse à l’école : décodons les fake news

Définition : les fake news sont de fausses nouvelles, des rumeurs liées au bouche-à oreille, des informations qui circulent sans pouvoir être vérifiées. (insérer vidéo les Clés de l’actu)

Il nous faut différencier les troubles de l’information, la malinformation, la désinformation, la fausse information… Plusieurs organes de presse développent des services pour contrôler ce phénomène, des nouvelles rubriques consacrées à la vérification des informations apparaissent, comme Checknews dans Libération ou Décodex dans le Monde ou le site Gorafi (l’information selon les sources contradictoires) ou Hoaxbuster (première ressource francophone des canulars sur le web) qui répertorient toute l’information selon les sources contradictoires.

Comment vérifier ?

  • distinguer ce qui est l’info et le point de vue (le fait et ce qu’on pense du fait) avec une information traitée sur plusieurs supports
  • repérer si c’est une info de 1ère main (celui qui en fait le récit est réellement celui qui était sur place, sur l’événement, dans le contexte)
  • identifier l’auteur et ses intérêts par rapport à l’information, c’es tindispensable !
  • rechercher l’intention contenue dans l’information, quel est le message que veut faire passer l’auteur de l’info ?
  • croiser ses sources : aller chercher plusieurs points de vue  sur le contenu de l’information et les comparer  (analyse comparative / méthode critique d’étude de ces infos)
  • vérifier l’environnement de l’émetteur et du diffuseur de l’info (quel contecte ? commercila, poltique, éducatif…)

Quelques pratiques avec les élèves : CITER SES SOURCES / CONSTRUIRE UNE CARTE DES POINTS DE VUE ARGUMENTES / et pour évaluer CONSTRUIRE UN TABLEAU SYNOPTIQUE DE COMPARAISON DES INFOS avec plusieurs sources mises côte à côte en variant les sources.

La boîte à outils pour en savoir + réalisée par Amélie Guinchard professeur documentaliste (au collège Ste Marie à Ornans)

Les Clés de France 24 1er épisode et 2nd épisode  : Internet et les réseaux sociaux sont une mine d’informations. Ils hébergent et viralisent aussi, hélas, toutes sortes de théories fumeuses ou franchement complotistes qui s’appuient souvent sur des videos auxquelles sont données des explications mensongères. La toile est devenue l’outil préféré des théoriciens du complot, des prêcheurs de haine et de violence. Certains jeunes internautes sont leur proies de choix. Il y a pourtant des moyens très simples de déméler le vrai du faux, l’info de l’intox.

une exposition de la BNF : désinformation, mensonge, canular, propagande, la « fausse nouvelle » a été remise au goût du jour sous l’appellation de « fake news » puis de« infox ». Mais elle ne date pourtant pas d’hier. La Bibliothèque nationale de France et le CLEMI (Centre pour l’éducation aux médias et à l’information) proposent de traiter cette question essentielle pour notre démocratie par l’étude des documents patrimoniaux. Cette exposition pédagogique en affiches propose des outils et des pistes de réflexion permettant de se repérer, de trier, d’identifier les sources et l’information pertinente pour cultiver l’exercice citoyen d’un doute méthodique

En consultation :

le guide de Visibrain logiciel de veille des médias en ligne

le guide de la famille tout écran

 

 

 

 

adelphe_et_matheo_-_copie